Foire aux questions

Voici nos réponses à vos questions les plus fréquentes à propos de l'Institut Ama, classées par thèmes. Si vous souhaitez plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter : contact ou infos@institutama.net

La Santé humaniste©

Quels soignants peuvent utiliser l'enseignement en Santé humaniste© dispensé par l'Institut AMA ? ?

Toutes les personnes qui sont dans l’accompagnement et le soin, quelle que soit leur spécialité, peuvent travailler avec ce savoir-faire et cette connaissance, en l’intégrant dans leur pratique.

Comment intégrer les outils de la formation en Santé humaniste© dans sa pratique existante ?

Cette formation ouvre sur une conscience différente de l’être humain, qu'il s'agisse de soi-même ou de l’autre. Elle permet d'adopter un positionnement différent dans l’écoute de l’autre, la perception de l’autre et le ressenti, d'avoir une compréhension différente de la pathologie ou de la dysfonction et d'aborder celles-ci autrement, avec très souvent une plus grande efficacité.
Chaque spécialité va trouver comment intégrer cet enseignement.
Porteur de cet autre regard, le thérapeute va donc aborder le patient avec plus de perceptions, d’intuition et de compréhension qui lui donnent un très grand nombre de renseignements affinant son diagnostic. Il aura une écoute et une compassion plus importantes, tout en restant totalement neutre et hors de l’histoire du patient.
Le bilan réalisé avec le pouls lui permet d’aller plus loin dans le rétablissement des désordres physiques et énergétiques. Ce bilan au pouls s’intègre très simplement dans le déroulement de la consultation ; son utilisation requiert des protocoles qui structurent l'échange. Les réponses successives obtenues au cours du bilan orientent le diagnostic avec une grande précision et permettent de rester au plus près de la réalité du patient tout au long de la consultation.
La consultation fondée sur le bilan au pouls ouvre sur le rétablissement rapide des désordres ayant conduit à la pathologie. Il s’ensuit des résultats rapides pour l’amélioration des symptômes exprimés par le patient. Le principe est simple : le rétablissement de l’énergie, base de la santé de l’organe, amène un rétablissement de la fonction.
Le thérapeute peut ensuite adapter finement le traitement afin que celui-ci réponde exactement aux besoins physiques, ce qui a pour effet une plus grande efficacité.

L'accompagnement en périnatalité

Qui paye les praticiennes ama en périnatalité ? Est-ce remboursé pour les parents ?

L’accompagnement est à la charge des couples qui font appel à vous ; il n’y a aucune prise en charge pour l’instant. Certains couples proposent à leur famille et amis de leur offrir cet accompagnement comme une idée de cadeau.

Comment est-on accueilli par les sages-femmes en tant que praticienne en périnatalité ? Peut-on rentrer dans les salles de naissance dans les maternités ?

L’accueil par les sages-femmes est très variable ; certaines sont très ouvertes et ont bien compris la complémentarité de leur travail avec celui d’une praticienne en périnatalité. D’autres, parce qu'elles ne connaissent pas notre approche, sont très réservées ; elles peuvent se sentir menacées et craindre de perdre leur travail, leur place, leur reconnaissance.
La situation est tout aussi variée en ce qui concerne l’accueil dans les maternités. La présence à l’accouchement fait partie du projet de naissance. Elle se prépare tout au long de la grossesse et est discutée avec l’obstétricien bien avant le neuvième mois.
Certaines maternités et certaines équipes médicales sont tout à fait ouvertes à la présence d’une personne extérieure. Un certain nombre ont pu constater la qualité de la présence, le respect et le savoir-faire des praticiennes Ama. Cela contribue largement à une reconnaissance de notre travail par la profession.

Quelle est la différence entre une praticienne ama en périnatalité et une doula ?

Une doula est une femme qui accompagne une autre femme pendant sa maternité, son accouchement et en post-partum. Elle n'a pas de savoir-faire particulier, si ce n'est son expérience de mère. Elle est là pour apporter une présence rassurante et conseiller, répondre à certaines questions que peut se poser une future maman ou nouvelle maman. Elle est là aussi pour aider la jeune mère dans des tâches ménagères si c'est nécessaire pour son bien-être. Elle n'a aucune décision à prendre à la place des parents et elle ne se substitue pas au corps médical.
Une praticienne ama en périnatalité est une femme qui accompagne le couple et l'enfant à naître, pendant l'attente du bébé, durant l'accouchement s'ils le souhaitent et en post-partum. Elle a aquis des connaissances et possède un savoir-faire qui lui permettent, non seulement d'être présente et rassurante, mais également d'avoir une possibilité d'aide dans des situations qui peuvent le nécessiter; ce peut être pendant la grossesse, pendant l'accouchement et/ou en post-partum. Ce savoir-faire ne remplace en aucun cas les actes médicaux et les connaissances des sages-femmes. Elle accompagne émotionnellement la femme, l'homme et le bébé lorsque c'est nécessaire en pré-natal, pendant l'accouchement et en postnatal. Elle possède aussi un savoir-être, obtenu après avoir exploré sa propre histoire personnelle, sa naissance et ses accouchements, afin de ne pas projeter sur l'autre ses désirs ou son accouchement idéal, mais de garder la neutralité.

Les formations

Les formations de l'Institut peuvent-elles être prises en charge ?

L'Institut est un organisme de formation avec un numéro d'enregistrement. Ceci donne accès à des prises en charge et/ou subventions. Il y a plusieurs possibilités en fonction de la situation professionnelle de chacun. Vous pouvez nous contacter pour savoir ce qui est possible pour vous. Nous vous fournirons tous les documents nécessaire à l'établissement de votre dossier de prise en charge.

Les formations sont-elles diplômantes ? Sont-elles reconnues ?

La formation en Santé humaniste© est validée par un examen des compétences théoriques et pratiques. Cette validation a lieu à la fin du cursus de base ; elle comprend un compte rendu de deux séances, un examen écrit, un oral et une pratique supervisée.
Lorsque l'apprenant valide ses acquis, il lui est remis une attestation de compétence en Santé humaniste©. Il ou elle devient praticien ou praticienne en Santé humaniste©. Il peut alors s'il le souhaite accéder à la deuxième année de spécialisation.
A la fin des modules de spécialisation Santé humaniste©, une deuxième validation des acquis est réalisée, selon le même principe. Les praticiennes ama en périnatalité ont en plus une supervision, afin de vérifier la qualité de leur travail.
Une attestation de compétence dans la spécialité est alors délivrée. Aucune de ces formations n'est reconnue par l'État.

Exercer

Comment exercer comme praticien ou praticienne en Santé humaniste© ou comme praticienne ama en périnatalité ?

Certaines commencent en créant une association, d'autres s'installent en portage salarial. Certaines commencent en créant une association, d'autres s'installent en portage salarial.
L'installation en activité libérale n'est pas conseillée pour démarrer en raison des charges importantes. Il faut se faire connaître, créer son réseau de communication, ses documents et plaquettes... et se lancer !
L'Institut vous accompagne et vous conseille dans la création de vos plaquettes. Dans les premiers mois de votre activité, nous sommes à vos côtés pour la supervision de votre travail.


Comment se faire connaître ? Dans quels réseaux ?

Comme toute personne qui s’installe, il est fondamental de se faire connaître :

  • créer ses cartes de visite et/ou ses flyers et les distribuer dans le plus grand nombre de lieux possible, à commencer par ces praticiens.
  • aller rencontrer des thérapeutes (naturopathes, ostéopathes, praticiens en médecine chinoise…) et des associations….
  • s'inscrire sur des sites internet spécialisés, visiter leurs blogs et y laisser des messages avec vos coordonnées.

Sachez que le bouche-à-oreille devient très vite la meilleure publicité !

Une praticienne ama peut-elle vivre de ce métier ?

C'est un nouveau métier qui commence à être connu. La praticienne ama en périnatalité doit s'organiser avec un réseau de soignants et de thérapeutes pour se faire connaître dans sa région.
Ensuite le bouche à oreille fait son œuvre. C'est la qualité du travail et le savoir-être qui favorisent l'expansion de la clientèle.
 Si on ne vit pas de ce métier du jour au lendemain, puisqu'il faut le temps de se faire connaître, c'est un métier promis à un bel avenir car il répond à un besoin de plus en plus répandu.
Les approches thérapeutiques dites « douces » se multiplient à grande vitesse et sont en voie de reconnaissance, grâce à leur pertinence, leur efficacité et leur humanisme en ce temps de crise globale - environnementale, économique, politique, sociale et spirituelle.