A propos de l'Institut Ama

Histoire de l'Institut Ama

La création

Créé à Toulouse en 2004 par Martine Savès, médecin homéopathe, l'Institut Ama est un centre de formation et de recherches appliquées en Santé humaniste©.

Au départ, l'Institut se donne pour mission de transmettre aux sages-femmes la méthode mise au point par Martine Savès. Très vite il s'ouvre à de nombreux autres professionnels de la santé(médecins, dentistes, psychologues, naturopathes, ostéopathes ...) et de la relation d'aide, ainsi qu'à toute personne en reconversion professionnelle.

L'identité de l'Institut AMA

L'Institut AMA ayant été créé au départ pour travailler dans l'accompagnement de la grossesse et de l'accouchement, son nom est composé des initiales de Altérité Maternelle Appliquée. L’altérité est le fait d'être un autre. L'autre est à la fois différent de soi, chacun étant unique, et identique car notre condition humaine a une dimension universelle par nos sentiments et nos émotions - l'alter ego est « un autre moi-même ». L’altérité est l’ouverture du cœur et la bienveillance envers un autre que soi, mises en pratique et au service de la maternité. Par ailleurs, dans la langue basque AMA signifie « la mère » et en sanscrit « amour », « âme ».

L'évolution et l'ouverture

L’Institut AMA, comme tout organisme vivant, ne cesse d'évoluer. Progressivement, il accueille dans ses formations des personnes exerçant tout type d'activités professionnelles (tous les métiers de la santé, coachs, thérapeutes, enseignants, médecins...).
L’équipe de formateurs, tous formés par Martine Savès, s’agrandit et des formations en santé humaniste sont mises en place dans toute la France et à l’étranger (cursus de base et spécialisations).

Objectifs

  • Permettre à chacun de vivre en bonne santé et d’accéder à son potentiel et à son unité intérieure, de l’infiniment petit (la cellule) à l’infiniment grand (l’univers), en harmonie avec soi, son entourage et l’environnement.
  • Apporter aux professionnels de la santé et de la relation d'aide en général, et de la périnatalité en particulier, une nouvelle approche de la personne qui intègre la dimension spirituelle de l’être.
  • Faire découvrir le positionnement du thérapeute. Le développement de ses capacités de réceptivité, d'écoute et de bienveillance permet au praticien d'approfondir son accompagnement et d'en améliorer la qualité.
  • Permettre aux patients d'être reconnus, compris dans leurs besoins, leur souffrance, et valorisés dans leurs capacités de guérison, tant sur le plan physique qu'émotionnel, énergétique et spirituel.
  • Offrir aux personnes qui souhaitent s'orienter vers les métiers de l'accompagnement une solide formation théorique et pratique.
  • Donner les moyens à chaque individu de devenir acteur de sa santé et d'entretenir des relations harmonieuses avec soi et les autres.

La santé humaniste©

La Santé humaniste© est centrée sur l’être humain et vise son bien-être et son épanouissement, selon la définition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental, social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».

    « La Santé humaniste© est un Tout qui donne accès à :
  • la possibilité d’accompagner l’autre dans des prises de conscience et un travail émotionnel de réparation/reconstruction,
  • la compréhension des dysfonctions physiques et des pathologies afin de les aborder autrement et d’avoir des réponses thérapeutiques adaptées.

Ces deux parties nous constituent ; l’une et l’autre sont complémentaires et indissociables ; un travail émotionnel ne remplace pas une action thérapeutique physique et inversement.
Durant mes vingt ans d’expérience en cabinet libéral, les patients qui m’ont témoigné leur confiance m’ont appris énormément. J’ai compris les liens entre certains organes, même si parfois, il semble ne pas y avoir de relation.
Les résultats obtenus sur les pathologies diverses et variées ont démontré l’efficacité et donc la justesse de cette compréhension différente de la santé et de la maladie. »

Principes

  • La santé humaniste respecte le principe universel de la vie pour tous les êtres humains, sans exception.
  • Elle considère que chaque être humain est unique et qu’il possède en lui les ressources pour se maintenir en bonne santé ou pour restaurer sa santé. Il est acteur de sa santé.
  • Elle prend en compte les interactions entre les dimensions physique, émotionnelle et psychique de l’individu ainsi que les interactions entre ce dernier et son environnement familial, social et professionnel.

Notions fondamentales

L’identité

C’est la réalité de l’être, dans notre unité et en harmonie avec notre essence profonde, jusqu'au niveau de notre ADN. Etre dans son identité, cela signifie exister en tant que ce que l’on est, sans s’identifier à quelqu’un d’autre au point de se perdre. Une confusion au niveau de l’identité peut être source de perturbations. La personne n’est plus dans la réalité de sa référence.

Etre soi est une des composantes fondamentales de la bonne santé ; il y a une relation directe entre être soi et le bon fonctionnement du système immunitaire. L'identité, c’est aussi être capable de réaliser sa vie en tant que vie unique et propre à soi.

L’état de conscience ou « présence »

  • pour le thérapeute : état de centrage, au plus proche de lui même dans son intériorité, lui permettant d’être dans l’empathie avec le patient, à l’écoute bienveillante de l’autre.
  • pour la personne qui consulte : se mettre à l’écoute de son ressenti, de ses sensations physiques pour amener la prise de conscience et/ou la libération émotionnelle.

La prise de conscience

  • La prise de conscience de ce qui est perturbé et de l’origine de cette perturbation permet de restaurer l’équilibre et de refaire circuler l’énergie vitale, dans l'organe concerné aussi bien que dans la globalité corps/esprit de l'être.
  • C’est toute la différence entre savoir et prendre conscience : lorsque je sais et que je comprends les choses, cela reste du domaine du mental, alors qu'une prise de conscience permet l’intégration de l'information, du changement jusque dans les cellules qui modifient alors leur fréquence de vibration. C’est là qu'intervient la réparation qui conduit à la guérison.

La consultation en Santé humaniste©

  • permet à l’individu de devenir acteur du processus de guérison par la prise de conscience des causes de perturbation et de ses ressources.
  • permet de détecter les déséquilibres et de les restaurer.
  • permet une action sur chaque niveau de l’être (physique, énergie vitale, mental et émotionnel)
  • en complément d’un suivi médical classique, améliore l’efficacité du traitement.

Applications

Prévention

La Santé humaniste©, en amenant la personne à devenir actrice de sa santé et consciente de ses ressources, permet de prévenir efficacement les risques de perturbation ou d’installation de la maladie par la prise de conscience, l’harmonisation des dimensions physique, émotionnelle, mentale et psychique, et l'harmonisation entre la personne avec son environnement.

Soin

La consultation en santé humaniste© s’intègre dans la pratique médicale, qu’elle soit allopathique, homéopathique ou autre. Elle permet la régulation de l’énergie vitale et la restauration du schéma de santé, en cas de dysfonctionnement et/ou de pathologie déjà installée.

Méthode et pédagogie

L’approche mise au point par Martine Savès est le fruit de nombreuses années de recherches à travers les traditions ancestrales chinoise et tibétaine, de sa propre expérience en tant que médecin homéopathe et de son vécu de femme et de mère.

Moyens

    Cette approche associe :
  • les apports théoriques : étude de l'être humain, de son fonctionnement global, des liens qui unissent son physique et son esprit, des interactions entre le physique et l’émotionnel par le biais de l’énergie vitale. J'utilise des notions issues de la médecine traditionnelle chinois (3 000 ans d'existence), d'autres de la médecine ayur-védique (5 000 ans) et d'autres encore tout à fait récentes qui s'appuient sur des travaux scientifiques actuels, tels ceux portant sur la micro nutrition fonctionnelle, la mémoire de l'eau, les mémoires cellulaires, la physique quantique...
  • la pratique : apprentissage du positionnement du thérapeute, de la prise du pouls de Nogier, de la digitopuncture. Pratique de la visualisation, de la relaxation, de méthodes de développement de l'intuition. Les enseignements théoriques sont mis en application par des exercices supervisés entre les stagiaires et avec des personnes extérieures. Une large place est accordée aux échanges entre stagiaires et à l'expression du ressenti lors des exercices. C'est l'apprentissage par l'expérience. Les modules successifs reviennent de façon circulaire sur les fondamentaux de l'enseignement, ce qui permet d'ancrer ceux-ci à la fois par la répétition et par l'expérience.

Charte d'éthique de l'Institut AMA

L'Institut AMA, soucieux de garantir le professionnalisme des praticiens et praticiennes diplômés de l’Institut et la qualité de leurs prestations, leur demande de signer sa Charte d'éthique.
Cette Charte rassemble les engagements éthiques de l’Institut AMA. Elle décrit les points essentiels de la conduite éthique qui dicte l’activité professionnelle dans le but de :

  • préserver la qualité et la rigueur nécessaire à la pérennité de ces méthodes,
  • former au mieux les participants(es) tout au long de leur exercice professionnel,
  • protéger les patients d’une déviance dans la qualité des soins qui leurs sont donnés,
  • protéger la propriété intellectuelle de l'Institut AMA.

Pour formaliser son engagement, chaque praticien-ne formé-e en Santé humaniste© par l'Institut AMA a la responsabilité de signer la charte ci-dessous, à la réception de son diplôme de certification.

Charte d'éthique de l'Institut AMA

Je, soussigné(e)....................................................... m’engage à :

vis-à-vis de mes patients

  • aider les personnes que j’accompagne au mieux de mes capacités, avec honnêteté, respect et rigueur,
  • orienter l’exercice de ma pratique vers le bien-être des personnes,
  • mettre en place et maintenir avec une constante vigilance la rigueur et la neutralité de mon positionnement de praticien(ne),
  • être à l’écoute, dans le non-jugement et dans l’empathie,
  • rester neutre par rapport à la race, l'orientation religieuse ou sexuelle et vis-à-vis de l’expérience de vie,
  • respecter les bébés et les enfants dans leur intégrité et les couples dans leur projet de parentalité,
  • ne pas prendre de décision à la place des parents ni des personnes que j’accompagne,
  • respecter les règles habituelles d’hygiène.

vis-à-vis de mes pairs

  • respecter le corps médical et les diagnostics portés, mes pairs et toute personne qui vient me consulter,
  • demander conseils et avis auprès de mes pairs quand j’en ressens la nécessité,donner conseils et avis à mes pairs quand ils me le demandent et quand je me sens compétent(e) pour cela,
  • orienter une personne vers un/une autre praticien(ne) si je perçois que mes compétences sont plus appropriées pour aider la personne concernée.

vis-à-vis de l'Institut AMA

  • ne pas transmettre publiquement de renseignements sur l’Institut AMA sans autorisation de l’équipe formatrice (rédaction d’articles, présentation officielle sur un colloque ou un salon, liens sur le web…),
  • ne pas reproduire les cours de l’Institut AMA ni les diffuser,
  • participer à deux journées de formation continue par an dans le but de maintenir ma pratique au plus haut niveau de compétence,
  • affiner ma pratique et garder ma neutralité, en poursuivant un travail personnel et de remise en question,
  • participer à l’entraide mutuelle avec les autres praticien-nes diplômés de l’institut AMA et l’équipe formatrice,
  • reconnaître que les concepts et marques déposés « Santé humaniste® » et « AMA ®» sont la propriété exclusive de l’Institut AMA et ne peuvent être utilisés sans l’accord préalable de celui-ci.

de façon générale

me soumettre au secret professionnel et en particulier ne délivrer aucun renseignement nominatif ou reconnaissable au sujet des personnes accompagnées et de leurs proches, ni de mes pairs rencontrés dans le réseau de l'Institut AMA.

 

Nom et prénom :


Date :


Signature, précédée de la mention « lu et approuvé » :