Martine Savès

Carrière médicale

Lauréate de la faculté de médecine de Toulouse et diplômée en homéopathie, je m’installe en libéral en tant que médecin homéopathe en 1988. Très vite, je perçois les limites tant de la médecine allopathique que de l’homéopathie dont je mesure les lacunes pour expliquer les désordres et les causes qui conduisent à la maladie. Je suis intimement convaincue que l’on peut soigner autrement. Je suis habitée par la certitude qu’il existe d’autres voies et qu’une explication plus approfondie de l’origine des pathologies peut nous amener à soigner plus en profondeur chaque être humain.

Une nouvelle approche

C’est alors que j’entreprends des recherches et découvre ce qu’est l’Energie vitale, une autre approche qui parle de la vie qui nous anime. J’étudie les deux médecines ancestrales, chinoise et ayurvédique et j’y trouve plus qu’un enseignement, une philosophie de la santé et de la vitalité qui me passionnent. En faisant des recoupements entre les différentes approches, j’expérimente ces nouvelles pratiques auprès des patients et j’observe les résultats. Au fur et à mesure, j’affine la méthode, je découvre les mécanismes de fonctionnement du cerveau, j’établis des liens entre conscient et inconscient… Les effets produits sont prodigieux.

Elaboration de la méthode AMA

Parallèlement à ma vie professionnelle, ma vie de femme et de mère sont sources d’enrichissements. Mon premier accouchement est très douloureux, je frôle la mort avec mon bébé. Deux ans plus tard, ma deuxième grossesse se termine par une césarienne. La médecine me condamne à ne plus jamais pouvoir accoucher normalement, si je prévois d’avoir encore des enfants. Après un divorce et un remariage, riche de tout ce que j’ai appris et compris, j’applique cette méthode sur moi et je donne naissance, dans mon lit, à mon troisième enfant, dans la douceur et la simplicité. Cette victoire m’ouvre à tout ce qu’il est possible d’apporter, de transformer, dans l’accompagnement de la périnatalité. Je crée alors une association où j’accompagne les couples de futurs parents à l’aide de la méthode que j’ai développée. Tout au long de ces nombreuses années de pratique, les résultats sont là et je constate des améliorations éloquentes des conditions de naissance pour les parents comme pour les bébés. C’est dans le désir de transmettre cet enseignement aux sages-femmes, que je décide de créer l’Institut Ama.