Retour à l'équipe permanente de formateurs

Sandrine Vincent

Praticienne en Santé Humaniste© au Gabon

En quête de réponses et de compréhension de l’être humain et des groupes sociaux, je me suis orientée tout d’abord vers le métier de sociologue. Treize années à étudier la famille, la petite enfance et les jouets, à faire des entretiens auprès de familles, à remplir des questionnaires, m’ont permis de comprendre les rouages sociaux et la force de ce social dans notre façon d’être et de faire. Pourtant, une insatisfaction était présente en cette simple question : « comment remercier les personnes qui ouvraient leur porte, leurs vies et au fond leurs cœurs ? » Alors que j’avais l’impression de prendre et de ne redonner qu’une faible part dans les quelques articles et ouvrages où les témoignages étaient repris… De même, dans la relation enseignant-élèves, les échanges sont souvent brefs et le don/contre-don ne prend pas souvent du sens. En revanche, dans le cadre de la formation continue, j’ai pu toucher de plus prés la difficulté et la fragilité des êtres et le peu de réponses face à eux. Les outils utilisés m’ont ouvert une nouvelle voie mettant à jour la quête individuelle de « qui je suis » et « suis- je vraiment à ma place ? » dans l’incessante quête du bonheur… Transmettre aux autres, c’est aussi se transmettre à soi et c’est souvent comprendre là où l’on doit encore travailler pour avancer au plus juste de notre être… Parallèlement, j’ai cherché et essayé toutes sortes de méthodes (sophrologie, kinésiologie, psychothérapie, ostéopathie, acupuncture, fleurs de Bach, relaxation etc.) pour me comprendre, avancer dans mes blessures. C’est la Santé Humaniste© qui m’a permis d’aller aux tréfonds de moi, de mon être, de mon âme … et qui me le permet encore. Car c’est une méthode qui aborde l’être humain dans son ensemble « énergétique, physique, psychique et émotionnel » tout en étant une technique simple, extrêmement complète et d’une grande efficacité.

J’y suis venue par « hasard » : c’est ce que j’aurai dit il y a 7 ans maintenant, mais aujourd’hui je sais que rien n’est hasard mais toujours circonstances… à nous de les saisir.

Les frustrations ressenties à la naissance de ma première fille et un départ pour une vie à l’étranger sont les deux déclencheurs de ma formation de praticienne. Devenir simplement la « femme d’expat de… » ne fut pas envisageable et avoir une activité professionnelle transportable était devenue évident. Je n’avais, à l’époque, pas supposé que j’allais répondre à tous mes questionnements et surtout découvrir que l’humain dans toutes ses dimensions était bien le centre de mes préoccupations… Je ne cesse d’être émerveillée par la richesse intérieure de chacun, la force de notre corps pour nous montrer notre chemin, par les mécanismes mis en place pour se protéger, par les échanges et la beauté des histoires de chacun… et par la grandeur des réparations de cœurs à cœurs… Afin d'accompagner au mieux les personnes qui m'accordent leur confiance, je continue de faire évoluer ma pratique en partageant mon expérience avec d'autres praticiens, et en participant régulièrement à des stages de formation autour du développement personnel, de l'écoute empathique et de l’ouverture...

La vie semble parfois être un ensemble d’événements entremêlés, sans lien visible à nos yeux. Ils sont pourtant bien reliés et prennent un jour tout leurs sens en utilisant des moyens parfois forts détournés... et d’autres fois plus directs. C’est grâce à ces « circonstances » et rencontres que mon être se rempli de joie et d’échanges … et que je souhaite accompagner les personnes qui m’accordent leur confiance, tant dans la relation de praticien que dans la transmission d’un savoir et d’expériences aux apprenants.